Awwwards
Habib Fadel
Un peintre voyageur
Né au Liban en 1968, Habib Fadel a passé la plupart de son enfance et de son adolescence en pensionnat entre la France et la Suisse pour échapper à la guerre. Revenu au Liban en 1987, il obtient un baccalauréat en gestion des affaires de “Beirut University College” (BUC).

Après quelques mois de travail dans l'entreprise familiale, il se rend vite compte que sa passion réside ailleurs : c’est le vaste monde de l'art qui le captive. Poussé par sa passion pour l'opera, Habib Fadel poursuit des cours de chant a Beyrouth, Paris et Milano. Il déménage ensuite a Los Angeles pour étudier la cinématographie en 1998. Il produit une série télévisée pour le monde arabe et quelques courts-métrages nominés aux États-Unis.

Un accident qui affecte ses mains survient alors qu’il écrit un scénario. Habib commence à peindre afin de se remettre de sa maladie et prend des cours de dessin et de peinture à l'UCLA.

En 2003, il retourne au Liban pour installer son atelier à Beyrouth et, en 2012, Habib tient sa première exposition solo, “War, school and faces “, à Alice Mogabgab Gallery à Beyrouth. L'exposition présente 25 toiles de ses plus récentes peintures.

En 2013, Habib Fadel réalise une autre exposition solo «Visages et regards » à la Galerie Loegenhoek à Paris, et participe également à des foires d'art comme Art Paris.

Habib Fadel vend son premier tableau à Christie’s paris en Novembre 2014.
Twitter - Facebook